TANA PREMIER

Tana Premier

FORMATION PRESENTIELLE / ECOLAGE POUR LES NON-BOURSIERS: 20.000 Ar/mois

MENTIONS OUVERTES EN LICENCE PRO: DROIT – GESTION – GENIE CIVIL – INFORMATIQUES

 

Consciente du fait que cette génération de jeunes malagasy risque d’être encore sacrifiée, en ne leur proposant même pas d’alternative dans l’enseignement supérieur, l’ONG Université Pour Tous a décidé en 2016 de mettre en place des projets universitaires. Le premier d’entre eux est Tana Premier.

Tana Premier est une université de type populaire et ouvrière à vocation professionnelle. Ce nom n’a pas été choisi au hasard. En effet, non seulement elle se veut d’être une université de qualité mais en plus elle est très certainement une des premières à proposer ce type de formule basée sur « le partage, la redevabilite et l’excellence ».

Tana Premier

Une université de valeurs Malagasy

L’éducation en général, et l’enseignement supérieur en particulier, ne doivent pas être que des entreprises commerciales destinées à partager de la connaissance. Elles doivent être données par des structures qui mettent en avant des valeurs plus importantes et qui animent l’ensemble de la société. Nous devrions pouvoir y voir des notions qui ont animé nos anciennes sociétés comme le Fihavanana ou le Partage.

De plus, le nom Tana Premier a été choisi en référence en 1er arrondissement d’Antananarivo. Ce dernier comprend une grande partie des zones appelées ironiquement les « Bas quartiers ». Dans ces zones, les élèves ne peuvent continuer leurs études supérieures car leurs parents n’ont pas les moyens financiers pour cela. Or, ces étudiants ont les mêmes droits que les autres d’accéder à un enseignement de qualité pour pouvoir être un acteur du changement et du développement pour le pays. Une véritable justice sociale ne serait possible que si tout le monde peut avoir accès aux mêmes connaissances et aux mêmes atouts pour se développer et s’épanouir.

Tana Premier: une université professionnelle

L’orientation professionnelle est assumée pour ce type de structure. En effet, actuellement ce dont Madagascar a fortement besoin est de cadre moyen professionnel. Des travailleurs qualifiés dans des secteurs porteurs sans avoir à passer plusieurs mois à se former sur leur métier réel après leurs études. Tana Premier et Mada Premier vont proposer les meilleurs travailleurs sur le marché dès 2020. Ceci est notre défi et notre objectif. Et plus encore, ces premiers étudiants seront particulièrement formés pour devenir des entrepreneurs pouvant s’adapter à la demande dans le monde de l’emploi et pouvant créer eux-mêmes leurs structures entrepreneuriales si besoin.

Elle a été conçue par des professionnels pour créer des professionnels dans un monde en pleine expansion, et pas seulement à Madagascar. Sachez mettre votre avenir en de bonnes mains et sachez miser sur la prochaine génération dans vos actions. Choisissez Tana Premier.

Tana I Université Professionnelle

Une université de type présentielle

Tana Premier est une formation de type présentielle. Les élèves suivront des cours en salle, mais ils passeront aussi beaucoup de leur temps à faire des applications sur terrain. Ainsi, durant les trois (03) années de licence, les élèves seront en stage sur au moins une (01) année dans des structures sélectionnées par les universités selon des critères bien définis. Actuellement, nous avons des conventions avec des dizaines de sociétés et nous attendons d’autres sociétés partenaires pour nous aider à accueillir nos stagiaires. Nous les avons choisi pour leur potentiel afin que nos étudiants puissent réellement s’épanouir et apprendre dans ces structures. Si vous aussi vous voulez faire partie de nos partenaires, suivez le lien: partenaires.

En plus de cela, cette formation présentielle présente une certaine particularité. Les élèves n’auront pas à faire de cours magistraux. Des supports leur sont donnés. Ils devront les assimiler conformément à leurs heures de travail personnel selon le système LMD. Les cours avec les formateurs seront essentiellement des partages d’expérience, des éclaircissements sur des points non compris dans le cours, des exposés, des visites d’entreprises ou des réflexions. Le côté professionnel est fortement mis en avant dans le cursus présentiel. D’où, une très grande proportion d’instructeurs professionnels.

Des coûts modiques pour un enseignement de qualité

Pourront-on encore parler d’écolage pour les formations au sein des projets de l’ONG UPT? Nous sommes plutôt sur des participations. En effet, comme la structure ne peut pas faire de bénéfice, l’ensemble des charges comprend uniquement les dépenses courantes et la rémunération des instructeurs. Il est même à rappeler que ces derniers ont accepté de faire des rabais importants sur leur honoraire pour aider la prochaine génération. N’en feriez-vous pas de même pour assurer un avenir à notre pays et développer le sens des responsabilités et de la redevabilité aux jeunes? Devenez membre.

Ainsi, nos participations mensuelles pour chaque élève est de 20.000 Ar (100.000 fmg). A cela s’ajoutent l’inscription administrative annuelle de 10.000 Ar (50.000 Fmg) et les inscriptions pédagogiques semestrielles symboliques sous forme de livres (1 livre par semestre). L’examen final de passage en année supérieure fera aussi l’objet d’un frais de 10.000 Ar. Ces coûts s’expliquent par le fait que c’est un organisme indépendant qui gère les examens pour une parfaite neutralité, transparence et qualité de nos enseignements.

Ainsi, au niveau de Mada Premier, les coûts de la formation se résument comme-ci annuellement:

  • Droits divers et écolage = 250.000 Ar et 2 livres de votre choix
  • Droits d’examen: 10.000 Ar

Nous comprenons parfaitement que ce sont des sommes encore importantes pour plus de 90% des malagasy. Cependant, avec le système de redevabilité mis en place par l’intermédiaire du parrainage, nous escomptons que d’ici 50 ans, 100.000 anciens étudiants vont pouvoir parrainer 100.000 nouveaux étudiants qui n’auront plus rien à payer. Si vous voulez faire partie de cette belle aventure: devenez parrain dans notre ONG.